AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
SALUT LES COPAINS ! LE FORUM EST OUVERT ! VIENDEZ !

Partagez|

I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 67
MessageSujet: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 10:17

" zorobabel & abt steinmetz "
BASTIAAN VAN GAALEN #SELFIESINTHECITY
Prénoms Zorobabel (prénom signifiant « rejeton de Babel », désignant un des gouverneurs  du royaume de Juda, né en exil, qui guida le peuple juif jusqu’en Judée), Dan-Bersabée (qui désigne la contrée d’Israël), Metatron (ange envoyé par Dieu pour guider les israélites dans le désert vers la région de Canaan). Vous l’aurez compris, ses parents sont des juifs croyants et pratiquants. Nom Abt Steinmetz. C’est un nom d’origine allemande. La famille paternelle de Zorobabel, lors de la Seconde Guerre Mondiale, a quitté l’Allemagne pour Israël, échappant ainsi à la Shoah. Cela explique les yeux bleus et le teint clair du jeune homme. Âge Vingt-sept ans. Pour certains il fait un peu moins, pour d’autres il fait un peu plus. Date de Naissance Le huit novembre 1987. Lieu de Naissance En Californie, à Bell Gardens. Ses parents y vivent encore aujourd’hui. Nationalité Né en Californie, il est de ce fait américain. Origines Ses parents sont tous deux de nationalité israélienne, mais les origines de sa famille paternelle sont allemandes et celles de sa mère, polonaises. Job chanteur dans un groupe de heavy metal. On ne dirait pas, vu sa carrure et son style vestimentaire ! Etudes Ayant démontré, dès son plus jeune âge, avoir un don pour tout ce qui a trait à la musique, Zorobabel a fait des études de chant… lyrique. Son premier rêve était de devenir chanteur d’opéra mais le destin l’a conduit vers un autre chemin. Statut monétaire Riche. Les médias l’aimant, ces derniers l’ont aidé à devenir une star bien connue sur les scènes de heavy metal. Il ne faut pas non plus oublier la richesse de ses parents, son père étant analyste financier et sa mère, conseillère en image réputée. Etat Civil Célibataire, à bientôt trente ans. Cela inquiète son entourage, mais ne leur semble aucunement étrange. Le châtain a un caractère quelque peu… particulier. Orientation Sexuelle Hétérosexuel et il aimerait bien que cela arrête d’être remis en cause. Ce n’est pas parce qu’il a pincé les fesses d’un autre homme en public que cela fait de lui le plus gay des gays !
Qualités : sagace, ambitieux, téméraire, truculent, prévenant, intraitable, cocasse, baroudeur, curieux, troublant, protecteur, professionnel, stakhanoviste, décontracté.

Défauts : narquois, aguicheur, outrecuidant, sournois, égocentrique, obscur, zoïle, possessif, dévergondé, fouineur, provocateur, accapareur, menteur, moqueur.

Apprécie : les aliments orange. Les carottes, les citrouilles, les mandarines… c’est quasiment les seules choses qu’il mange. Il aime aussi le feu. Que ce soit sous forme de bougies autour de son bain ou de la maison de son voisin qui brûle. Rassurez-vous, il n’est pas pyromane, ayant conscience que cet élément est destructeur, surtout dans une contrée aussi sèche que la Californie. Zorobabel joue souvent avec un briquet et peut passer des heures entières à regarder des flammes danser dans une cheminée. Si possible, avec une femme d’au moins cinq ans plus jeune que lui ! On a bien souvent vu le châtain avec des demoiselles d’environ vingt ans à son bras. Une peur de vieillir, peut-être ? Et il adore les attacher, oh oui. Mais ce n’est pas forcément lui le dominant… il aime bien qu’on prenne soin de lui, d’une façon ou d’une autre ! C’est qu’il a toujours été pris en charge par autrui et devoir, un jour, compter uniquement sur lui-même lui fait un peu peur. D’ailleurs, il a encore quelques peluches chez lui qui datent de son enfance. Toutes représentent des reptiles. Ces animaux le passionnent, tout comme les arthropodes. Aller les observer l’excite toujours, surtout quand ils sont dans leur habitat naturel. D’ailleurs, Zorobabel adore la nature : il passe beaucoup de temps dehors à barouder dans les plaines, à escalader des pentes dangereuses, à nager dans des eaux trop froides, à faire du camping seul, dans des lieux où trainent des moustiques, des scorpions et des serpents venimeux. Evidemment, il aime chanter et pratique toujours, assidûment, la harpe. C'est, aussi, un excellent danseur (surtout de rock acrobatique et de cha-cha-chá) que l'on retrouve souvent dans les thés dansants. Il adore ce genre d'endroit.

Déteste : la viande ; Zorobabel est végétarien. Il n’aime pas trop non plus le poisson, les œufs et le fromage ce qui complique la tâche de son nutritionniste… et ce qui explique pourquoi le châtain est si fin.  Il n’aime pas non plus porter des bijoux ou des lunettes, il a toujours peur de les perdre dans ses folles aventures ou de finir étranglé par un collier, voire éborgné par un verre de lunettes. La violence imméritée l’exaspère aussi : venant d’un peuple ayant été massacré d’innombrables fois au cours de l’Histoire, le chanteur est contre toutes formes de maltraitance… ce qui est quelque peu contradictoire avec son côté bagarreur et quelque peu abusif. Il le sait, mais ne sait comment faire pour corriger ce défaut qui semble être de naissance. Il est un membre actif de nombreuses associations contre les violences faites aux enfants et l’abus d’animaux accomplis dans des zoos. Le jeune homme déteste être malade mais, hélas, cela arrive souvent… vu son alimentation et sa façon de vivre, il lui arrive souvent de se tordre quelque chose ou d’attraper un microbe ou virus qui traîne. Il reste bien souvent deux fois plus longtemps malade qu’une personne normale et l’est deux fois plus fort. Sa hantise ? Une bonne angine qui lui ferait perdre sa voix. Ce n’est pas pour autant qu’il se couvre bien quand il fait froid. Dernier point, Zorobabel n’apprécie pas les personnes impolies, sans-gênes. Les gens qui se garent sur les places handicapées sans l’être, ceux qui ne disent jamais merci… les imbus qui ne pensent qu’à eux-mêmes.
it's time for hot news △ Il est juif. En effet, vu qu’il est né d’une mère juive, Zorobabel est juif. Il a passé sa Bar Mitzvah à ses treize ans, fête Hanoucca avec ses parents, va prier à la synagogue quand c’est Yom Kippour… mais cela s’arrête là. Pour le jeune homme, les fêtes du calendrier juif sont plus des repères qu’autre chose. Sa croyance en Dieu s’effrite depuis qu’il est en âge d’apprendre seul et de raisonner par lui-même. Mais pour le bien de ses parents qu’il malmène déjà suffisamment, le châtain évite d’avouer clairement qu’il se pose des questions sur l’existence de YHWH et ses miracles. Il porte même, parfois, l’étoile de David autour de son long cou. Devant les journalistes, il évite les sujets liés à ses croyances.

Une bouteille de vodka par jour ne lui suffirait pas. Dit ainsi, cela est quelque peu excessif… mais on ne peut nier que Zorobabel boit beaucoup. Il commence dès le matin, avec du kirsch pour sucrer son café… et du café, durant sa journée, il en boit beaucoup ! Cela contrebalance l’envie de dormir que lui donnent ses antidouleurs. Cela ne l’empêche pas d’être alerte et efficace : le jeune homme est habitué à agir avec un coup dans le nez. C’est toujours une surprise quand on apprend qu’il est à son troisième verre de Malibu de la matinée (en plus de ses cinq cafés sucrés au kirsch) et qu’il lui reste assez de lucidité pour remplir sa déclaration d’impôts ! En tout cas, ne traitez pas Zorobabel d’alcoolique, il n’aime pas qu’on lui jette ses défauts au visage. Il préfère qu’on les oublie.

Il a eu une relation plus qu’amicale avec un des musiciens de son groupe. Zorobabel démentira toujours cela, mais c’est vrai – et ce fut la seule fois qu’il éprouva des sentiments amoureux pour quelqu’un du même sexe que lui. Cela n’est jamais allé bien loin et cela n’a duré que quelques mois : Zorobabel, incapable d’être honnête envers lui-même et effrayé que cela se sache, a préféré  mettre fin à cette union compliquée. Mais il existe toujours, entre les deux hommes, des regards et des mots suspects.

Il se droguerait. Si cette rumeur concerne des substances illicites, elle est fausse. Le jeune homme a suffisamment d’énergie pour tenir tout un concert sans rien injecter dans ses veines. Mais si on parle d’abus de médicaments, cette rumeur est vraie. Ses ilio-psoas sont trop tendus. Cela lui apporte, entre autres, des douleurs lombaires, des maux abdominaux et des difficultés à conserver son équilibre debout. Zorobabel est donc, depuis ses dix-neuf ans, sous antidouleurs et il lui arrive d’en abuser. Quitte à oublier les douleurs physiques, pourquoi ne pas oublier aussi celles qui sont psychologiques ?

Le sadomasochisme serait quelque chose qu’il pratique. Il fallait bien qu’un jour ou l’autre cela se sache… Zorobabel est bienheureux que ses parents ne lisent pas la presse à scandale rien que pour cela ! Plus précisément, le chanteur pratique le shibari : il s’agit d’attacher, avec des cordes et de manière esthétique, son partenaire. Les tenues tout en cuir, ce n’est pas trop son truc bien qu’il aime les accessoires en cette matière. Toutefois, trouver une partenaire est difficile : son caractère affreux et le fait qu’il tente de garder cela secret compliquent sa tâche.

Il chanterait en playback. Cette rumeur donne envie au châtain de brûler des chatons, disons-le clairement. Encore jamais cela n’est arrivé et il lui arrive même, pour le prouver, de laisser échapper une ou deux fausses notes. En même temps, comment fait-il pour toujours réussir à si bien chanter tout en sautant partout sur la scène ? L’entrainement, voilà tout. Et le café. Beaucoup de café.

Il serait gravement malade. Certes, il est sous antidouleurs. Oui, il vomit et s’évanouit souvent. Ses mains tremblent beaucoup, c’est vrai. Mais Zorobabel ne souffre d’aucune maladie (tout du moins, aucune ne lui a encore été diagnostiquée). Les médias peuvent remballer leurs rumeurs sur le fait qu’il aurait une cirrhose, le SIDA ou serait bipolaire. Le châtain est même à jour dans ses vaccins.

Il se mutilerait. N’a-t-il pas assez de maux comme cela ? Il faut en plus qu’on lui en rajoute ? Zorobabel se blesse souvent, certes. Il est énergique et semble dépourvu de tout instinct de survie, on l’a déjà vu escalader des piles d’objets instables et manger de la crème pour les mains. Cela résulte en des coupures, des foulures et de sacrés maux de ventre. Mais sa façon de se comporter n’a rien à voir avec une envie de se faire volontairement mal pour expier on ne sait quel mal-être.
Que pensez-vous de l'émission ' Rich Kids of Beverly Hills ? ' L’avis de Zorobabel à propos de cette émission est partagé. Il n’aime pas beaucoup se faire filmer (surtout à son insu) mais ne peut hélas faire cesser cela. Son avocat lui a clairement signalé qu’il ne pouvait pas gagner un procès contre les producteurs de cette émission pour leur interdire d’user de son image : l’inaction prolongée du chanteur contre les médias s’attaquant à sa vie privée ferait dire aux juges qu’apparaître dans « Rich Kids of Beverly Hills » n’est pour lui pas un souci… vu que jusqu’ici, les journaux à scandales et les rumeurs sur Internet ne l’ont jamais embêtés !

« Rich Kids of Beverly Hills », Zorobabel ne peut pas y réchapper. Il est riche, il habite à Beverly Hills et les caméras l’adorent : son beau visage séduit l’audimat féminin et son caractère téméraire fait baver d’envie les téléspectateurs masculins. Heureusement pour lui, ce programme de télévision ne présente pas que ses mauvais côtés à ses spectateurs : sa fan-base a grandement augmenté après la fois où il apparut dans l’émission en train de porter jusqu’à l’accueil d’un magasin un enfant s’étant perdu entre les rayons. Ne parlons pas de quand le châtain a donné de l’eau à un chiot attaché en plein soleil… Bref, Zorobabel ne peut pas entièrement rejeter « Rich Kids of Beverly Hills » qui, d’une certaine façon, lui a donné service en redorant un peu son blason que jusque-là, la presse à scandale avait bien abîmé. A présent, il apparaît un peu plus humain aux yeux de la foule. Mais Zorobabel fait toujours beaucoup de bêtises...
hors jeupseudo endives.braisées âge 22 ans pays France où avez-vous connu le forum ? via un membre votre présence ? 5/7 votre personnage est un inventé commentaire  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 67
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 10:17

" remember me "
CALIFORNIA DREAMING + YOUR STORY
« Do ré mi… » Cela, c’était Zorobabel dans son enfance. Déjà, c’était quelqu’un de turbulent. De dérangeant, même. Ses professeurs l’asseyaient toujours seul, au premier rang, pour le surveiller. Il avait quelques amis, mais n’était jamais invité aux anniversaires : les parents ne voulaient pas de lui autour de leurs enfants et ces derniers préféraient l’éviter, bien qu’il soit amusant. Mais ses blagues se faisaient bien souvent au détriment d’autrui – Zorobabel avait la réputation d’être un enfant méchant.  Ses géniteurs, décontenancés par les dires des professeurs et les reproches des autres parents,  l’emmenèrent chez un psychologue. Il y eut un premier rendez-vous, puis un deuxième… un troisième… et un dernier. Rien ne changeait et la frustration de se sentir dans une impasse força les parents de Zorobabel à cesser de l’envoyer chez un psychologue qui se révélait être inutile… ou presque. Son seul bon conseil fut de donner à Zorobabel un loisir calme, demandant de la concentration comme la musique. Ce fut ainsi, par accident, que l’on découvrit que le châtain avait de grandes facilités en matière musicale. Rapidement le piano devint son meilleur ami. Dès ses huit ans, il participa à des concours et commença à gagner de nombreux trophées. Rapidement, son cercle d’amis s’agrandit : il apprit à connaître la harpe (qui devint son instrument favori), le violon (avec qui il entretient des relations conflictuelles) et l’accordéon (un bon ami des soirées arrosées). Non, aucun humain. Déjà, Zorobabel ne les aimait pas et ces derniers le lui rendaient plutôt bien.

« Laaaaaa, oooooo, aaaaaa… » Cela, c’était Zorobabel dans son adolescence, après avoir mué (assez jeune, vers ses quatorze ans). Après avoir vu un opéra avec ses parents, il s’était mis en tête de devenir chanteur lyrique. Une voie qu’on ne lui refusa pas, après qu’il ait démontré ses capacités… une tessiture de cinq octaves, on n’en croise pas tous les jours. On en croise extrêmement rarement, même ! De plus, il chantait bien : sa pratique de la musique avait formé son oreille et chanter ses partitions pour en trouver le rythme l’avait entraîné, sans qu’il ne le cherche, au chant. Pour ne pas gâcher son talent, ses parents lui payèrent les meilleurs professeurs de chant des environs et rapidement, l’adolescent se fit connaître sur scène. D’abord, dans des bars emplis d’hispaniques regrettant le temps passé : sa capacité à chanter les œuvres d’Yma Sumac attira à lui un public de connaisseur. Mais c’était aussi des années de rébellion : après avoir passé de longues années en ermite, sans vie sociale, le châtain redécouvrit ce que c’est que d’avoir une vie sociale. Déjà, son physique l’aida : il grandit plus vite que la moyenne (il mesure à  présent un peu plus d’un mètre quatre-vingt-dix) et son visage d’enfant se changea en un charmant visage masculin. Sa place de meneur dans l’orchestre de son école (privée et réputée) et son caractère audacieux firent de lui une personnalité incontournable de son quartier. Puis, il forma un groupe de musique avec quelques autres virtuoses, avant tout pour s’amuser. Chantant d’une voix de fausset comme King Diamond pour amuser ses spectateurs, Zorobabel gagna en célébrité. Il passa de donner des concerts dans des garages à donner des concerts dans des caves, puis dans des bars spécialisés et dans de petits festivals. Le châtain commença aussi à beaucoup boire et à s’émanciper par la violence… il passa quelques semaines en prison et finit par se faire expulser de l’école de musique à laquelle il était inscrite. Son futur de chanteur lyrique (car c’était cela son but) semblait lui échapper… et on lui offrit un contrat. A bientôt vingt-et-un ans, un producteur s’approcha de lui pour le prendre sous son aile.

« YeeeeAAAAAAAAAH YAAAAAAAAAAH NYAAAAAAAAAAH ! » Cela, c’est Zorobabel aujourd’hui. Chanteur de heavy metal reconnu mondialement, adoré dans les pays nordiques (fanatiques de ce genre de musiques) et sautillant sur scène comme un bouc sous kétamine. Des touristes viennent expressément devant sa demeure avec l’espoir de le croiser et des adolescents ont des posters de lui sur leurs murs. Dans la presse, on lit qu’il a encore passé la nuit dans un poste de police, pour décuver : il s’est encore battu et cette fois, a cassé le nez de son adversaire avec une poivrière. Encore une fois, son argent arrangera tout cela… Cela se passe toujours ainsi. Toute la foule le houspillera et ses proches seront les seuls à le réconforter : l’autre l’avait bien cherché, après l’avoir insulté de tapette à la voix d’émasculé. Oui, Zorobabel continue de chanter dans les aigus : ce qui n’était au début qu’une façon d’amuser la foule était devenu son style. Mais il savait tout aussi bien chanter d’une voix grave, caverneuse… et n’était aucunement homosexuel. Oh, être homosexuel n’était pas un problème mais  lui sortir cela alors qu’il tentait de convaincre une femme de venir finir la nuit chez lui… ce n’était pas la bonne chose à faire ! Peut-être qu’elle aurait pu devenir la femme de sa vie, tiens. Celle qui lui donnerait de beaux enfants et s’entendrait bien avec sa mère… mais, non. Il ne la rêverait certainement plus et ce n’était pas aujourd’hui que la presse à scandale allait pouvoir titrer « Zorobabel, enfin casé ». Oui, enfin ! Cela faisait une éternité qu’il n’avait pas eu une relation suivie. Une relation amoureuse. A croire que quelque chose clochait chez lui… Tout cela sentait la crise de la trentaine avant la trentaine, tiens ! Il venait de changer de voiture, ne cessait d’acheter de nouveaux vêtements et commençait à se sentir un peu trop vieux pour aller en boîte… même s’il aimait les (très) jeunes femmes ! Mais en même temps, sa réputation faisait peur à toute demoiselle sensée. Une l’avait déjà accusé de l’avoir enfermée une journée dans la salle de bain, tiens. Et c’était vrai ! Parce que sur le coup, Zorobabel n’avait pas pu se faire à l’idée qu’elle le quittait. Il avait voulu la garder… mais n’avait pas réussi. Dommage. Peut-être était-il temps qu’il retourne voir un psychologue tiens. Comme lorsqu’il était enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 1003
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 10:24

Le début de ta fiche, l'avatar... j'aime déjà ce personnage.    Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 67
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 10:43

Quoi de mieux qu'un chanteur de heavy metal en costume de banquier...  Ravi que le début te plaise, j'espère que la suite te conviendra tout autant ! Et merci pour ton message de bienvenue.  (... Elle a une drôle de tronche ta citrouille.  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 425
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 10:46

Bienvenue <3

_________________
Sexy girl.
L'organisatrice des plus grands mariages, c'est moi ! @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 67
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 10:59

Merci joli saumon.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 106
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 11:00

Bienvenue Zorobabel !    j'aime beaucoup le début de ta fiche, j'ai hâte de lire la suite   

_________________
Oh baby why did you run away?

But I wonder where were you When I was at my worst Down on my knees And you said you had my back So I wonder where were you When all the roads you took came back to me@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 75
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 11:04

Bienvenue I love you c'est vrai que ça promet, tout ça  

_________________

guide-moi, plaisir,
sur les chemins de toutes mers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 18
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 11:27

Bastiaan en chanteur de heavy metal, je ne l'attendais pas celle-là. Génial.
Et je crois qu'on se connaît.  (ce ne serait pas Gaius de wad, par hasard ?   )

Bienvenue par ici. I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 67
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 12:14

Merci pour ton message, Maud ! La suite arrive bientôt, je n'ai rien d'autre à faire de ma journée...   j'espère que cela te plaira autant que le reste ! 

J'aime bien faire des personnages improbables, tu l'as bien remarqué (oui oui, mignon Gaius de WAD est un de mes personnages  ). C'est Perséphone qui m'a montré la voie de ce forum.  Merci pour ton message, peut-être se croisera-t-on dans un ascenseur ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 83
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 13:20

j'aime son visage et le métier de ton personnage    
soit le bienvenue et tu peux être sûr que je vais faire un petit tour dans ta fiche de lien   

_________________
tout n'est pas facile T O  S A V E ? En contre-plongée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GOLDENBOY ~ CALIFORNIA KING
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 571
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 13:24

C'était moi dans l'ascenseur avec le vicieux Gaius
bienvenue ici toi, et ton pseudo omg il m'a tué, il est assez improbable haha

_________________
“If this makes me sexier then,
where are you going?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yachtlife.forumactif.org
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 67
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 13:50

Je t'attendrai dans ma fiche de liens, Drake !  Zorobabel viendra renverser son café sur les planches de Drake. Merci pour ton message de bienvenue ! 

Je fais pas la différence entre les blondes faut croire... ou je n'ai définitivement pas de mémoire.  Niveau pseudonyme j'avais envie de le gâter.  Merci pour ton message. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 1003
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 17:40

félicitations !

Je crois que tu l'as compris, j'adore ton personnage et j'ai beaucoup aimé lire ta fiche.     Et maintenant, je veux danser avec toi.  I love you 

TE VOILA VALIDE(E), tu peux dés à présent commencer à jouer et pour ça, nous te conseillons de passer par la case personal organizer afin de trouver un logement ainsi que des liens à ton personnage.
▼ passage important aussi, viens vite créer tes sujets dans la partie réseaux sociaux, on a hâte de voir le super instagram et twitter de ton personnage !

ENCORE BIENVENUE A TOI ET BON JEU !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 67
MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror. Mer 30 Juil - 17:45

 Je te réserve une dance, Paul. Ravi que ma fiche t'ait plu et merci pour la validation rapide ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
SELFIE
PROFIL

MessageSujet: Re: I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror.

Revenir en haut Aller en bas

I like playing heavy metal music and pretending I'm a vampire in front of the mirror.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#YACHTLIFE ~ SAVE WATER, DRINK CHAMPAGNE ! ::  :: Your Profile :: Validées-