AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
SALUT LES COPAINS ! LE FORUM EST OUVERT ! VIENDEZ !

Partagez|

what the f...problem ? (tess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 129
MessageSujet: what the f...problem ? (tess) Dim 20 Juil - 17:16

∟ je lui ai pourtant dit. elle ne m'écoute pas. c'est la deuxième fois qu'elle me fait ça. lâchant un long soupir, je lâche des yeux le chèque qui se tient dans une enveloppe pour terminer de manger. il est deux heures moins le quart et je dois retourner chez les myers pour continuer les travaux que j'ai commencé il y a déjà deux semaines. madame sera bientôt contente, le dressing étant presque terminé. je pense que d'ici deux semaines, elle pourra se faire plaisir à ranger toute ses fringues et autres chaussures hors de prix. c'est écoeurant quand même. je pourrai manger peut être pendant deux ans avec tout cet argent balancé par la fenêtre. putain que j'aime pas ça, quoi ! il y a des gens qui galèrent comme des chiens, se mordent les doigts à chaque fin de mois en espérant qu'ils ont assez épargné pour ne pas être emmerdé par le banquier. et puis les autres. eux. elle. tout ces gosses de riches qui se permettent des choses bien aberrantes pour le petit peuple que nous sommes. j'vais pas me plaindre non plus - j'suis bien payé. clairement, il y a bien 20 pourcents de mes clients qui font partie de la haute société. peut être bien parce que j'suis réputé pour le travail bien fait. alors forcément. c'est pas pour autant que je gagne plus. c'est le même tarif pour tout le monde. il m'est arrivé une fois d'envoyer chier l'un des leurs. il trouvait que 40 dollars le mètre carré c'était trop cher pour la façade de sa baraque. j'me suis pas gêné pour le traiter de tous les noms. ils me font bien rigoler parfois ces cons. madame myers est bien bonne mais qu'est-ce que j'm'en carre. j'suis pas là pour m'amuser, j'suis pas là non plus pour m'attirer les foudres de son époux. j'ai pas que ça a foutre. faut d'ailleurs qu'elle cesse aussi ses regards un peu trop insistants ou ses grands sourires quand elle m'accueille. elle me prend pour un con, j'aime pas ça. se servir de moi pour rendre jaloux son mec et alors ? il n'y a pas écrit objet sur mon front.
j'arrive à l'heure au quartier de berverly hills et je passe bien vite le grand portail de leur baraque. j'gare ma caisse à sa place habituelle puis me dirige jusqu'à la maison. devant la porte d'entrée, je sonne et attends que la maîtresse de maison ouvre. je la salue puis elle s'en va l'appeler.
faut que j'lui touche un mot sur les 300 dollars en plus. je lâche un soupire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 380
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Dim 20 Juil - 23:29

what the f...problem ?, with cézanne carr
La stratégie Cézanne est plus ancienne que la stratégie Conception. Je suis la Sun Tzu de Beverly Hills. Deux raisons m'ont poussé à engager cet ouvrier-ci. La première, parce que mon dressing était trop petit. Je le vois plus grand, plus ordonné. Les sacs et les chaussures rangés par créateur. Les robes, les vestes, les jupes et tout ce qui s'en suit, par saison. Autant vous dire que ça demande un changement de taille. La deuxième raison ne concerne pas du tout mon espace rangement, mais plutôt mes plans diaboliques pour titiller mon cher mari. Vu que monsieur a choisi la jolie blonde, moi je choisis le beau brun. Œil pour œil, dent pour dent. J'ai dans l'espoir que Devon en soit fou de jalousie. Je fais tout pour. Des petits sourires, des attentions particulières. Je m'arrange toujours avec mon travail pour être à la maison quand il aménage ma salle au trésor. Le voir aller et venir, utiliser ses outils. C'est très agréable à regarder. Il faut dire, qu'il est beau le Cézanne. Quel dommage que son caractère soit exécrable. Un véritable goujat. Mais j'essaye de passer outre. Pour le bien de ma vilaine machination. Cela fait maintenant deux semaines que les travaux ont commencé. Son premier chèque a été envoyé avec un petit bonus de trois cent dollars. Il en sera ravi j'en suis sûr. C'est une somme pour un pauvre, croyez-moi. Ce que je porte aujourd'hui, c'est Roberto Cavalli. Une somptueuse robe en crêpe à imprimé fleuri. Des talons simples qui vont avec et un rouge à lèvre éclatant pour éblouir le tout. En m'admirant devant le miroir, je ne peux que constater un fait : je suis révoltante. Aucun homme ne pourrait me trouver repoussante. N'allez pas croire que monsieur Carr est un prétexte pour me faire belle. Je le suis chaque jour et en toute circonstance. Du lever au coucher. Ah, j'entends la sonnette du château qui retenti. Il est arrivé. Conception arrive pour me l'annoncer. Et oui, j'ai gagné. Je descends alors dans l'entrée pour accueillir mon homme à tout faire. « Bonjour Cézanne, vous allez bien ? Prêt pour une nouvelle journée de dur labeur. Je préfère vous prévenir, j'ai de nouvelles exigences aujourd'hui. Mais vous ne serez pas contre, j'en suis sûre. » De toute manière, il n'a pas le choix. Vu le prix auquel je le paie, il peut difficilement me refuser quoi que ce soit. Le client est roi comme on dit.

_________________
I want money, power and glory. I want money and all your power, all your glory. Alleluia, I wanna take you for all that you got. Alleluia, I'm gonna take them for all that they got.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 129
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Jeu 31 Juil - 13:05

∟ je laisse la bonne femme s'en aller - appeler madame myers. je patiente en attendant, laissant mon regard courir quelques instants sur son intérieur bourgeois. il ne faut pas longtemps pour entendre ses talons claquer par terre. je me retourne alors et la vois qui descend le grand escalier. dans sa belle robe fleurie, je peux pas dire qu'elle est affreuse. bien au contraire. madame cohen-myers est une très belle femme. ses jambes semblent davantage plus élancées avec ces chaussures mais je me contente d'un simple coup d'oeil discret lors de sa descende. ça suffit. elle me salue et je lui adresse un faible sourire en coin avant de reposer mon air grave sur les traits de mon visage.
- bonjour madame myers. ça va et vous ?
pourquoi je demande ? être poli car les riches vont toujours bien, ce serait se foutre de la gueule du peuple de dire que tout va mal. ou que ça passe. je me contente d'acquiescer à ses remarques. elle pose son programme et je préfère l'écouter. je pense que cela concerne le dressing. ou alors une autre partie de la maison. de toute façon, faut bien profiter le temps que je suis là et puis si ça peut me faire de l'argent en plus c'est parfait.
- je comprends mieux vos trois cents dollars de plus sur le chèque dans ce cas. expliquez-moi un peu, je vous écoute.
clairement, je la regarde dans les yeux - lui faisant comprendre qu'il y a fort intérêt pour que cette augmentation généreuse correspond au montant de son projet supplémentaire. autrement, elle peut très bien ce le garder pour s'acheter deux robes de luxe et fleurir son futur dressing. je croise les bras contre mon torse puis finalement prend mes caisses à outils. c'est pas que, mais j'aimerai commencer à travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 380
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Jeu 31 Juil - 21:32

what the f...problem ?, with cézanne carr
Quel homme. Fier. Robuste. Et travailleur. Il se tient droit en me regardant. Que je dois l'éblouir. Moi qui suis si belle, si mielleuse avec lui. Pourtant Cézanne n'a jamais montré de chaleur particulière à mon égard. Le goujat, il pourrait me complimenter de temps en temps. « Je comprends mieux vos trois cents dollars de plus sur le chèque dans ce cas. Expliquez-moi un peu, je vous écoute. » Tiens tiens, je ne pensais pas qu'il réagirait de cette façon. Il semble prendre mal mon petit cadeau. Il n'a pas du comprendre, je me dois donc de lui expliquer. « Oh non ce n'est pas pour cela. Ces trois cents dollars ne sont qu'un léger bonus, pour votre si charmant travail accomplit chez nous. » Charmante à souhait, je le regarde droit dans les yeux, une main posée sur son épaule. « Mais chut, c'est un secret entre vous et moi. » Dans la seconde je m'éloigne, reprenant l'escalier pour monter à l'étage. « Venez, je vais vous montrer ! » Il ne se doute pas une seconde de la tournure gênante que va prendre les évènements. Mes nouvelles exigences concernent un rangement assez intime, ou plutôt osé on va dire. Je l'entends derrière moi, grâce à ses outils qui résonnent dans la caisse. La maison est grande, très grande. Si on ne connait pas les lieux, on s'y perd. Tout simplement. Mais voilà que nous arrivons dans mon nouveau dressing. Une pièce spécialement dédiée à ma garde robe, agencer avec ma nouvelle salle de bain et plus loin ma chambre. Tout à été refait en fonction de ce dressing. L'ancien a été remplacé par cette même salle de bain par laquelle nous passons. Je n'ai pas fait appel au même ouvrier pour cette pièce-ci car tout simplement, je n'avais pas besoin de Cézanne pour rendre Devon jaloux à cette époque. « Donc, comme je vous l'ai dit, j'ai une nouvelle exigence à vous soumettre. J'ai besoin d'un ensemble de tiroirs, assez grands et profonds pour ranger ma lingerie, par marque bien sûr. » Pour le moment, tous mes vêtements, sacs et chaussures sont dans des cartons. Je n'ai qu'une hâte : que le dressing soit fini pour tout remplir moi-même. Pour que les choses soient bien faite. « Tenez par exemple.. » Pour pousser la provocation à un niveau déjà très élevé, je m'en vais fouiner dans un des cartons de sous-vêtements, pour en sortir des tonnes et des tonnes de petites culottes. « ..Il y en a beaucoup trop. Vous n'avez pas une idée de comment je pourrais les ranger de façon intelligente ? » Coquine, et presque innocente, je le regarde en jouant l'ignorante.

_________________
I want money, power and glory. I want money and all your power, all your glory. Alleluia, I wanna take you for all that you got. Alleluia, I'm gonna take them for all that they got.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 129
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Jeu 31 Juil - 22:25

∟ tess joue de son genre, faut pas me prendre pour un con mais je ne marche pas. elle a beau faire les plus beaux sourires il m'en faut plus pour succomber. de toute façon, la question ne se pose pas, faut pas se demander par quel moyen elle peut me faire craquer. je ne couche pas avec les femmes mariées ! c'est comme ça. madame myers semble surprise. à quoi s'attendait-elle ? je montre bien assez que c'est pas mon genre d'accepter la pitié. même que c'en est pas, j'm'en carre. malgré tout, quand même - à croire que les yeux de la jeune femme posés sur moi me pousse à le faire, je viens ouvrir la bouche une première fois.
- merci.
c'est bien rare, tout autant que les moments où je m'excuse. parce que j'suis un con, faut bien le rappeler. madame myers risque d'être surprise mais qu'elle s'en souvienne car ce ne sera pas demain la veille que je recommencerai. sa main posée sur mon épaule, j'arque un sourcil puis la fixe.
elle s'en va vers l'escalier et je la suis en laissant une certaine distance entre nous. mes outils dans leurs caisses font un bruit monstrueux. c'est que le plafond est haut et qu'un rien ne résonne trop dans cette satanée baraque ! chaque jour que je viens j'ai l'impression de découvrir un peu plus les détails de cette demeure. mon regard se pose sur un grand miroir accroché au mur puis dans son reflet, je vois un tableau accroché dans une pièce. j'y connais rien à l'art mais j'crois bien que c'est un cézanne qui est suspendu tout là-bas. je détourne le regard à temps, pour pouvoir me rendre compte que je suis trop proche de la jeune épouse. je limite la casse, écarte les caisses à outils de ses mollets puis m'écarte d'un pas.
on traverse des pièces mais j'y prête pas trop gaffe finalement. on retrouve sa chambre, puis surtout son dressing. je pose mes affaires par terre puis l'écoute attentivement, la regardant. quelle femme ! provocatrice à souhait. j'ai presque envie de rire mais je trouve ça quand même charmant de sa part. un fin sourire étire mes lèvres, il se veut espiègle.
- et donc ça nous ramènerai à combien de tiroirs au juste ? je ne lui demande pas de me détailler sa lingerie loin de là mais disons que j'en joue un peu, comme si aujourd'hui mon humeur voulait être taquine. je ne suis pas au bout de mes surprises. madame myers s'éloigne un instant puis reviens avec quelques ensembles dans les mains.
elle m'aguiche, je trouve ça presque craquant. je viens prendre mon mètre puis m'approche d'un, deux, trois pas et me pose là, prêt d'elle - jamais une aussi étroite distance nous avait liés auparavant.
- par couleur, par matière ? vous m'avez pas dit par marque ?
je chuchote presque, comme si l'interdit plané au dessus de nos têtes. c'est un peu ça, non ? je ris intérieurement mais ne laisse rien paraitre. si elle pense me titiller avec ça, c'est raté. elle cherche quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 380
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Ven 1 Aoû - 10:45

what the f...problem ?, with cézanne carr
Ah, si Devon nous voyait. Malheureusement il travaille à cette heure-ci. Je m'amuse tellement avec Cézanne. Chaque jour, j'essaye de le déstabiliser un peu plus. Mais je pense avoir jouer la bonne carte cette fois. D'habitude si froid et je-m'en-foutiste, aujourd'hui mon ouvrier m'a décroché un sourire, des plus espiègle. Un sourire qui l'a rendu encore plus beau. « Et donc ça nous ramènerai à combien de tiroirs au juste ? » J'ignore sa question, bien trop occupée à me plonger dans les cartons de lingerie. J'y suis peut-être allée un peu fort, en exhibant mes sous-vêtements devant mon employé, non ? Non, quelle importance. C'est pour la bonne cause. Et puis, ça m'amuse énormément. Ce n'est pas comme si Monsieur Carr allait me voir les porter. Il me rejoint d'ailleurs, son mètre à la main, pour répondre à ma précédente question. « Par couleur, par matière ? Vous m'avez pas dit par marque ? » Notre proximité est grande. Comme elle ne l'a jamais été, et je me permets une légère absence de dix secondes en regardant ses yeux. Dieu que le maçon est séduisant. « Par marque oui, cet ensemble ci..» Sous son nez, j'agite le soutient-gorge et la petite culotte Andres Sarda qui va avec. « C'est du Andres Sarda, je veux donc un tiroir consacré à ses créations. » Je pose cette lingerie pour en attraper une autre. Un bustier LaPerla que je présente aussi à Cézanne. « Il y a également LaPerla. Chez qui j'achète le plus. C'est une marque française assez connue. Oh et du Simone Pérèle aussi. » Peut-être l'ensemble le plus provoquant que je lui ai montré jusqu'à présent. Il ne peut que en rougir. Au mieux, il m'imagine dedans. Cette idée me ravie, me fait sourire. Mais gardons tout de même un peu de sérieux. « Je suis perdue, il faut que vous m'aidiez ! » Ce surplus de lingerie dans mes mains s'échappent pour toucher le sol. Offusquée, je me couvre la bouche. Comme si je ne l'avais pas fait exprès. « Oh, quelle maladroite ! » J'ai dans l'espoir, que Cézanne se baisse, qu'il touche la matière. Celle qui a également touché ma peau. La sublime peau de mon sublime corps de rêve.

_________________
I want money, power and glory. I want money and all your power, all your glory. Alleluia, I wanna take you for all that you got. Alleluia, I'm gonna take them for all that they got.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 129
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Sam 2 Aoû - 9:39

∟ nous sommes seuls. madame myers en profite bien, peut être même plus que d'habitude. à quoi joue t-elle ? je comprends pas trop ce qu'elle veut aujourd'hui. elle vient me demander une faveur qui semble être des plus innocentes mais cela le reste jusqu'à ce qu'elle présente ses sous vêtements. mon sourire espiègle qui se dessine sur mes lèvres, reste un temps. elle n'a pas l'air d'entendre ma question, bien trop occupée à fouiller dans ses cartons. j'arque un sourcils, la fixe pendant quelques secondes. j'humecte mes lèvres puis la vois qui approche, les mains pleines de petites dentelles fines, lingeries coquettes.
qu'est-ce qui nous sépare là ? sûrement pas des mètres non. nos visages sont proches et je m'en amuse aussi, d'humeur taquine. comme si cette envie de la tester m'occupe l'esprit. j'ai envie de voir où vont ses vices. je fais même exprès d'humecter mes lèvres tandis que ses pupilles claires se perdent dans le sombre de mes yeux. madame myers prend la parole et je l'écoute, hoche la tête puis dérive mon regard jusqu'à sa main qui agite une petite culotte noire transparente. elle me détaille ce qu'elle aime porter et l'espace d'une seconde je me surprends à l'imaginer ; portant ces ensembles. de quoi elle a l'air dedans ? malheureusement, je dois avouer que j'y pense là. je cligne les yeux pour chasser ces images de ma tête. la jeune mariée me déclare être perdue. ça doit être agréable d'être torturée tous les jours par ce genre de problèmes. je ris intérieurement, me moque un peu. je hausse les épaules pour la narguer, l'ennuyer aussi. j'm'en carre si vous saviez madame myers.
- demandez à votre mari, il saura sûrement vous conseiller. c'est vrai que c'est d'une telle préoccupation !
je me moque et mon sourire s'absente de mes lèvres charnues. je passe ma langue dessus. ses sous vêtements tombent et je souris en coin. c'est un piège ? je ne m'abaisserai pas. ce sont ses affaires après tout. je me retourne et prends la parole.
- on verra ces tiroirs une autre fois. je vais terminer la penderie aujourd'hui.
je suis désagréable et ça m'amuse plus qu'autre chose. j'ai pas besoin de la regarder pour savoir qu'une mine boudeuse niche sur son visage. ses lèvres patinées de rouge doivent tirer vers le bas et ses sourcils doivent souligner un regard bien grave et dégouté. je m'accroupie puis viens viser les planches de bois. je ne sais pas si elle est encore là mais de toute façon, je n'attends rien. je ne fais plus vraiment gaffe. j'suis concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 380
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Dim 3 Aoû - 16:07

what the f...problem ?, with cézanne carr
J'y suis peut-être allée trop fort. Je commence à réaliser que le jeu n'en vaut peut-être pas la chandelle. Cézanne n'est pas réceptif. Il a certes sourit un instant, mais son espièglerie semble terminée. « Demandez à votre mari, il saura sûrement vous conseiller. C'est vrai que c'est d'une telle préoccupation ! » C'est évident, il se moque de moi. En réponse, je l'observe avec un sourire jaune. Je suis beaucoup moins amusée que lui. Mon numéro de charme n'a pas fonctionné. Et Nicole Scherzinger qui disait que la lingerie est le vrai pouvoir d'une femme. Il semble que mon pouvoir soit inactif aujourd'hui. Quel dommage. Il y a des jours avec et des jours sans, comme on dit. L'ouvrier me tourne le dos pendant que je ramasse ce que j'ai "accidentellement" fait tomber. « On verra ces tiroirs une autre fois. Je vais terminer la penderie aujourd'hui. » Soudain, l'envie de jouer m'abandonne et je renonce. Pour l'instant. N'allez pas croire que Tess Cohen-Myers jette l'éponge. « Très bien, je vais demander à Conception de vous apporter une citronnade, cette chaleur est étouffante. » Retournant aux cartons pour y ranger mes sous-vêtements, j'entends mon téléphone qui se met à sonner. Tiens, mon cher mari. Je crains le pire et j'ai de bonnes raisons de m'inquiéter, croyez-moi. Hésitante, je décroche et je m'éloigne quelque peu de Monsieur Carr. « Devon, que se passe-t-il ? » Il me fait patienter, parle d'une voix gêné comme s'il allait m'annoncer une nouvelle qui n'allait pas du tout me plaire. Et mon pressentiment était juste. Ce cher Devon m'annonce que nous ne partirons pas à New York ce week-end. Monsieur sera bien trop fatiguer pour prendre le jet, vu qu'une opération de six heures l'attend vendredi après-midi. « C'est une plaisanterie ? Cela fait deux semaines que ce voyage est prévue, j'ai tout organisé pour nous, pour qu'on se retrouve, qu'on oublie un peu nos soucis et tu ne peux même pas faire l'effort de venir ! » J'entre soudain dans une colère noire. Mon mari tente de se défendre, mais c'est inutile. Il est inexcusable à mes yeux. « Je ne veux rien savoir Devon, tout ce que je te demandais, c'était de venir avec moi. Mais tu ne m'aimes peut-être pas assez pour faire cet effort. » Sur ces mots, je lui raccroche au nez. Je ne pleure pas. Les larmes, c'est terminé. Mais une haine monte en moi. Elle bouillonne et le besoin de l'exprimer se fait sentir. C'est inévitable, l'Iphone si coûteux est propulsé contre le mur, dans un hurlement plaintif. Et Cézanne assiste à tout ça.

_________________
I want money, power and glory. I want money and all your power, all your glory. Alleluia, I wanna take you for all that you got. Alleluia, I'm gonna take them for all that they got.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UNDER THE SPOTLIGHTS
SELFIE
avatar
PROFIL

#twits : 129
MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess) Lun 4 Aoû - 15:51

∟ madame myers apprécie guerre la blague. c'est pourtant drôle ; surtout pour moi. sur son visage je lis la déception et peut être même aussi au fond de ses yeux, une frustration amère. je me contente de me retourner donc, de venir m'attarder sur une planche et de m'occuper sérieusement du dressing. sa voix claire me répond, dans l'écho du silence régnant dans la pièce. à cet instant je repose mon regard sur la jeune épouse qui me déclare du futur plaisir que j'aurai à siroter une citronnade.
- c'est gentil.
coinçant une vise entre mes lèvres pour pouvoir en avoir à porter de main, je viens terminer le traitement de cette planche de bois. je me redresse alors pour fixer celle du dessus. à ce moment, madame myers reçoit un appel. j'y prête pas vraiment gaffe, j'suis pas le genre à écouter aux portes - je continue mon travail comme si rien ne se passe, comme si j'suis seul, comme si elle n'était déjà plus là.
c'est difficile de ne pas rester hors de la conversation puisqu'elle a décidé de ne pas bouger alors en écoutant ses mots je comprends bien qu'il y a un problème. je ne peux pas faire le sourd physiquement. j'ignore malgré tout. sa voix monte, ses propos sont rudes mais soutenus pour une femme aussi bien élevée. ce serait écorcher ses lèvres d'injurier à tue tête. je l'entends qui reproche ; qui marche longuement. je ne me retourne pas, ça ne me regarde pas. j'suis prêt à partir pour aller récupérer quelques outils que je vois son téléphone s'exploser contre le mur. le choc s'accompagne de sa rage expressive. l'espace d'un instant je m'arrête et la regarde ne sachant pas trop quoi faire. mais pourquoi dois-je bouger ? je me pince la lèvre et prend finalement la sortie. puis je déboule les grands escaliers.
je croise conception qui me ramène la citronnelle ; deux verres sont posés sur le plateau en argent et puis un grand pichet gazeux. elle m'adresse un sourire, que je rends doucement. je me dis que la femme de maison est peut être largement mieux placé que moi pour pouvoir comprendre l'épouse en furie. après tout les femmes se comprennent toujours, non ?
dehors il fait très chaud. je fini par rentrer rapidement et rejoindre mon lieu de travail. je pose la planche de bois que j'ai amené puis cherche la jeune femme. je sursaute presque en la voyant. je pose un instant mon regard sur elle puis dit :
- ça va faire un peu de bruit.
j'actionne la machine à couper. je coupe plusieurs morceaux et dégomme le tout en un quart d'heure. je transpire du front et est davantage plus chaud. je souffle alors m'essuie le visage avec le t-shirt : remontant ainsi le tissus. mon torse se découvre quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
SELFIE
PROFIL

MessageSujet: Re: what the f...problem ? (tess)

Revenir en haut Aller en bas

what the f...problem ? (tess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#YACHTLIFE ~ SAVE WATER, DRINK CHAMPAGNE ! ::  :: Beverly Hills :: Résidences-